Navigation – Plan du site

Consignes aux auteurs

Comicalités est une revue électronique hébergée sur le portail revues.org et sa fabrication nécessite l’emploi d’un logiciel intitulé LODEL : celui-ci nécessite de disposer de textes parfaitement structurés et nous invitons donc l’ensemble des contributeurs à lire attentivement ces consignes.

Les articles

Longueur de l’article

En tant que publication électronique, Comicalités n’est pas limitée en nombre de pages ou de signes : nous tenons juste à ce que les textes que nous diffusions restent dans le cadre de l’article et correpondent à un texte centré sur une question. C’est pourquoi nous entendons publier des travaux d’une longueur comprise entre 25000 et 80000 signes espaces compris.

Structuration de l’article

Le document ne doit présenter aucun enrichissement autre que des mises en forme typographique (gras, italiques…). Sont notamment à proscrire totalement les sauts de page, mise en retrait de certains paragraphes, insertion de textes (légendes) dans des cadres indépendants du texte courant et, plus largement, tout ce qui vient altérer la continuité de l’article (alinéas, lignes laissées vides etc.). LODEL a en effet pour fonction de structurer (en métadonnées, paragraphes…) des textes saisis « au kilomètre ».

Tout article peut ainsi comporter.

  • Un titre : Times New Roman, 14 pt.

  • Un texte courant : Times New Roman, 12 pt. Il est impératif de n’utiliser qu’une police de caractère dans l’ensemble du texte, sauf cas très particulier (citations en grec, cyrillique, hébreu, etc.).

  • Des intertitres : utiliser les styles « Titre 2 », « Titre 3 » etc. d’Open Office ou de Word

  • Des citations en exergue : Times New Roman, 10 pt.

  • Des notes de bas de page : Times New Roman, 9 pt.

L’article doit être nous être impérativement livré sous format « doc » ou « rtf » : aucun format « pdf » ou « odt » ne pourra être accepté.

Notes de bas de page

Dans Comicalités, les notes de bas de page n’ont pas pour fonction principale d’indiquer des références bibliographiques (voir plus bas). Elles constituent un espace d’expression, voire d’intuition, et nous invitons donc les auteurs à y formuler des pistes ou des précisions relatives à une réflexion avant d’éventuellement les étoffer en utilisant par exemple Les Carnets de la bande dessinée.

Résumé, mots-clés et index

Tout article doit être accompagné d’un résumé (10 lignes maximum) en français et en anglais ainsi que d’une présentation de son auteur (5 lignes maximum).

Il doit également être accompagné de termes permettant de nourrir les différents index de Comicalités et nous encourageons nos auteurs à les concevoir de la façon la plus exhaustive qui soit. Ceux-ci ont vocation à permettre une recherche efficace à l’intérieur du site et sont donc de plusieurs types.

  • Mots-clés : index thématique présentant des notions qui sont structurantes au sein de l’article. Nous demandons aux auteurs d’en fournir au moins cinq : Revues.org disposant d’un moteur de recherche en texte intégral, il est inutile de faire figurer « bande dessinée ».

  • Index éditorial : il comporte des termes permettant aux chercheurs de mettre en valeur des données ayant trait à un système de publication. Si elles ne constituant pas de simples informations (c’est-à-dire si elles ne relèvent pas d’une bibliographie) mais constituent des objets de réflexion, l’auteur de l’article peut ainsi indiquer : nom d’éditeur, de collection, de série, de sites internet, d’organe de presse…

  • Index des noms cités : il regroupe l’ensemble des personnes apparaissant à un moment donné dans la réflexion et nous demandons aux chercheurs de ne pas se censurer sur ce point. Peuvent ainsi être indiqués les auteurs d’œuvres, mais également les chercheurs, critiques ou journalistes sur lesquels ils s’appuient pour construire leurs propos.

Les images

Présentation des images

Revue consacrée à la bande dessinée, Comicalités a vocation à héberger des images. Celles-ci ne doivent pas être insérées dans le texte : l’auteur se contente d’indiquer (« Voir image x » indiqué en gras) la place à laquelle il souhaite que celles-ci apparaissent.

Les images doivent nous parvenir à part, sous forme de fichiers indépendants (nommés « Image1 », « Image2 » etc.) au format « png », « jpg » ou « tiff ». Elles doivent être accompagnées d’un fichier (intitulé « Légendes ») dans lequel l’auteur indique les mentions à faire figurer sous l’image ainsi que les crédits iconographiques (par défaut : auteur, titre de l’œuvre, éditeur, le tout suivi de la mention « Droits Réservés »).

Il est également possible d’insérer dans le texte des vidéos : elles doivent être hébergées sur un site indépendant de la revue (Internet Archive, YouTube). Les auteurs sont alors invités à faire figurer l’URL à l’endroit où ils désirent que le document apparaisse.

Droits de reproduction des images

Comicalités n’est pas à même d’acquitter des droits de reproduction des images. Nous entendons donc demander des autorisations de reproduction à titre gracieux et appliquer le droit de citation (qui, bien que contesté, nous semble constituer un cadre adéquat pour une publication scientifique). Afin de ne pas retarder le processus de publication, une liste prévisionnelle des images susceptibles d’être publiés doit ainsi nous parvenir en amont, avant la fin de la rédaction de l’article.

Notre usage d’images répond également à quelques principes.

  • Il doit être circonstancié et toute image doit servir une démonstration ou un propos. Nous ne publierons ainsi que des images directement liées au texte et il y sera fait explicitement référence dans le corps de l’article (par le biais d’un renvoi ou « Voir », cf. ci-dessus).

  • Il doit être mesuré et ne pas mobiliser une iconographie trop abondante. Nous ne pouvons publier 15 images extraites d’un même livre, sauf si cela sert explicitement une démonstration. Et nous privilégions, dans la mesure du possible, la publication de détails à celle de « planches », sauf encore une fois si celle-ci sert un propos.

Pour des raisons indépendantes de notre volonté, nous devons malheureusement avertir nos auteurs qu’il nous sera difficile de publier des images extraites de certaines œuvres (notamment Tintin et Astérix). En cas de doute, nous les invitons à contacter bien en amont le directeur de la publication.

Références bibliographiques

Les références bibliographiques sont signalées dans le texte mais sont développées en fin d’article dans le cadre d’une section « Bibliographie ».

Apparition des références bibliographiques dans le corps du texte et dans les notes

Elles sont signalées dans le texte de la façon suivante :

(AUTEUR, année de publication, éventuellement suivie d’une lettre dans le cas d’ouvrages multiples, pagination)

(BAETENS, 1997b, p. 133)

Par exemple : « On retrouve ici l’idée de palimpseste chère à Genette (GENETTE, 1992) ».

Les références bibliographiques peuvent éventuellement apparaître en note lorsque des dernières apportent des précisions (ex : « Propos rapportés par Thierry Groensteen (GROENSTEEN, 2006, p. 123) »). Par contre, ces références ne sont jamais développées dans les notes.

Normes bibliographiques

Les références bibliographiques doivent être organisées selon les normes internationales ISO 690 et 690-2. Celles-ci permettent en effet de mieux intégrer les articles de Comicalités au sein des bases de données scientifiques et assurent donc de meilleures conditions de visibilité aux publications que nous diffusons. De plus, cette harmonisation pourrait permettre à terme la constitution d’une bibliographie générale portant sur la bande dessinée : un ensemble de références harmonisées et regroupées en fin d’article pouvant en effet être exploité à l’aide de logiciels comme End Notes.

Ces normes se fondent sur l’agencement d’un certain nombre d’éléments : s’ils sont connus, il faut obligatoirement les mentionner (la règle étant qu’une information optimale ne saurait nuire).

  • Responsabilité principale (généralement l’auteur : NOM, prénom).

  • Titre (en italique pour les œuvres, entre guillemets pour les articles).

  • Responsabilité secondaire (par exemple : traducteur, directeur d’ouvrage)

  • Numéro d’édition (par exemple : édition revue et augmentée…).

  • Lieu de publication (indiquer le pays s’il ne s’agit pas de la France).

  • Éditeur

  • Année d’édition (en référence à l’édition citée, indiquer éventuellement entre crochets la date de première édition).

  • Pagination (de l’ouvrage ou de l’article dans le cas de la bibliographie. La page à laquelle se situe une citation est indiquée dans le texte).

  • Collection (présentée de la façon suivante : Coll. « Classiques »).

  • ISBN (préférer l’ISBN 13 ou EAN, éventuellement obtenu après une recherche sur les bases de données d’Electre ou d’Amazon) ou éventuellement ISSN.

Se référer à une monographie (document non périodique : livre, étude exhaustive disponible sur le Web…)

Dans le cas d’un livre

NOM, prénom. Titre de l’œuvre. Sous-titre. Traducteur. Numéro d’édition. Lieu : éditeur, année. Pagination. Coll. « titre de la collection » (éventuellement n° ). ISBN.

NASH, Eric P. Manga Kamishibai. Du théâtre de papier à la BD japonaise. Traduit de l’américain par Jean-Yves Cotté. Paris : Éditions de la Martinière, 2006. 304 p. ISBN 9782732440125.

Dans le cas d’un livre appartenant à une série (plusieurs tomes)

NOM, prénom. Titre de l’œuvre. Sous-titre (Titre de la série, tomaison). Traducteur. Numéro d’édition. Lieu : éditeur, année. Pagination. Collection. ISBN.

EISNER, Will. Les clés de la bande dessinée (L’Art séquentiel, tome 1). Traduit de l’américain par Arthur Clare. Paris : Delcourt, 2009. 180 p. ISBN 9782756019833.

TOME et JANRY. Le Rayon noir (Spirou et Fantasio, tome 44). Marcinelle : Dupuis, 1993. 46 p. ISBN 9782800119601.

Dans le cas d’un ouvrage collectif

NOM, prénom (dir.). Titre de l’œuvre. Sous-titre. Traducteur. Numéro d’édition. Lieu : éditeur, année. Pagination. Collection. ISBN.

GROENSTEEN, Thierry (dir.). Maîtres de la bande dessinée européenne. Paris : Bibliothèque Nationale de France/Seuil, 2000. 208 p. ISBN 9782020436571.

Dans le cas d’une partie d’ouvrage collectif

NOM, prénom. « Titre de la contribution ». In NOM, prénom du responsable du document hôte. Titre du document hôte. Traducteur. Lieu : éditeur, année, localisation dans le document hôte. Collection. ISBN.

BAUDOUX, Vincent. « L’apogée franco-belge ». In GROENSTEEN, Thierry. Maîtres de la bande dessinée européenne. Paris : Bibliothèque Nationale de France/Seuil, 2000, p. 58-65. ISBN 9782020436571.

Dans le cas d’un livre ou d’une étude disponible sur le Web

NOM, prénom. Titre de l’œuvre. Sous-titre [en ligne]. Traducteur. Lieu de publication : éditeur, année, date de mise à jour [date de consultation. Disponible sur le Web. URL <URL>. ISBN

DAYEZ, Hugues. Le Duel Tintin-Spirou [en ligne]. Bruxelles : Éditions Luc Pire Electronique, 2001 [consulté le 22 juillet 2011]. Disponible sur le Web. URL <http://www.livrespourtous.com/e-books/detail/Le-Duel-Tintin-Spirou/onecat/Livres-electroniques+Bandes-dessinees/4/all_items.html> ISBN 2930088494

RATIER, Gilles. Une année de bandes dessinées sur le terrain francophone européen. 2010 : le marché se tasse, la production s’accroît… ACBD, 2010 [consulté le 23 mars 2011]. Disponible sur le Web. URL <http://www.acbd.fr/images/stories/ACBD_BILAN_2010.pdf

Se référer à un article (partie d’un document périodique : revues scientifiques, journaux, sites Web…)

Dans le cas d’un document imprimé

NOM, prénom. « Titre de l’article ». Titre en italique de la revue ou publication en série. Numéro d’édition. Date de publication, désignation du fascicule, pagination de l’article.

MARTIN Jean-Philippe. « Le deuxième monde du neuvième art ». Neuvième art. Janvier 2003, n° 8, p. 36-39.

Dans le cas d’un document numérique

Attention : indiquer impérativement l’URL et le DOI si ceux-ci sont disponibles.

NOM, prénom. « Titre de l’article ». Titre en italique de la revue ou publication en série [en ligne], désignation du fascicule, date de publication [date de consultation]. Disponible sur le Web. URL <URL> DOI <doi>

MAIGRET, Eric. « La reconnaissance en demi-teinte de la bande dessinée ». Réseaux [en ligne], volume 12, n° 67, 1994 [consulté le 22 juillet 2011]. Disponible sur le Web. URL <http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/reso_0751-7971_1994_num_12_67_2742> DOI <10.3406/reso.1994.2742>

Se référer à un autre document (émission de télévision, de radio…)

Tentez de renseigner au maximum tous les champs : auteur, éditeur, producteur, date de diffusion…

  • Logo DOAJ – Directory of Open Access Journals
  • Logo Université Paris 13 | Villetaneuse - Bobigny - Saint-Denis
  • Revues.org